Vacances d'exception aux États-Unis : 3 lieux insoupçonnés à découvrir

Indéniablement, les États-Unis sont une destination très tendance depuis des années. Tout le monde semble s’y précipiter pour découvrir les merveilles que cette contrée a à offrir. En effet, les USA regorgent autant de sites touristiques impressionnants et reconnus à travers le monde. On peut citer entre autres le Grand Canyon, le Las Vegas Strip, Central Park, Disneyland, la Statue de la Liberté, le pont du Golden Gate, l’Universal Studios Hollywood… À cela s’ajoutent de nombreux lieux insoupçonnés qui promettent un séjour autrement aux États-Unis. En voici 3 qui valent absolument le déplacement.

La zone 51, dans le nevada

Pour les amateurs de films de science-fiction américains, il n’est plus nécessaire de le présenter. Pour les autres, il s’agit d’un site de tests de l’US Air Force connu sous plusieurs noms, tels que « The Box », « The Farm », « Paradise Ranch », « Watertown », « Dreamland », etc. Sa forme est rectangulaire et couvre plus de 150 km² de superficie.

À plus d’une centaine de kilomètres au nord de Las Vegas, la Zone 51 dispose de 5 aérodromes, dont la principale est la 14L/32R. Il possède aussi des hangars pouvant accueillir plusieurs avions de toutes sortes.

Sinon, une autre grande particularité du site est le fait qu’il abrite les fameux OVNIS. Ceux-ci, faut-il le rappeler, étant l’une des preuves de l’existence d’une vie extraterrestre.

Hamilton pool preserve, au texas

Si vous êtes un amoureux de la nature, alors ne passez pas à côté de Hamilton Pool Preserve à l’occasion de votre séjour aux États-Unis. En effet, cette piscine naturelle vous permet de vivre une expérience des plus mémorables. Toutefois, la réservation est de rigueur, car le site restreint les visites pour mieux le préserver.

À à peine une quarantaine de kilomètres à l’ouest d’Austin, la capitale de l’État du Texas, Hamilton Pool Preserve s’est créée suite à de nombreux siècles d’érosion hydrique. Son principal atout est sans doute la piscine naturelle vert jade dans laquelle se jette une chute d’eau qui s’élève à une quinzaine de mètres.

Ce bassin est particulièrement propice à la baignade. Cependant, il est aussi possible d’y faire de la plongée surtout que le site abrite une grande biodiversité marine. On y découvre notamment des tortues et des poissons de toutes les formes et de toutes les couleurs.

Japanese garden, à seattle

Si Seattle figure dans votre itinéraire de voyage aux États-Unis, Japanese Garden est un arrêt obligatoire pour une expérience inégalable. Niché dans le quartier de Madison Park, il s’agit d’un jardin japonais de plus de 14 000 m².

Fondé en 1960, il est l’un des plus vieux jardins japonais en Amérique du Nord. C’est aussi l’un des lieux qui accueillent de nombreux événements culturels tout au long de l’année. Parmi eux, il y a le Kodomo no Hi (la journée de l’enfance), Keiro no Hi (la journée du respect pour les personnes âgées), etc.

Le parc est accessible toute la journée. Toutefois, si vous souhaitez profiter du calme et de la tranquillité du site, rien ne vaut la visite matinale, vers 8 h. Sur place, ne manquez pas de vous promener au bord du lac pour apprécier la beauté des paysages aux alentours.