Une Avenue verte vers l’Angleterre, entre Forges-les-Eaux et Dieppe

En Seine-Maritime, entre Forges-les-Eaux et Dieppe, une Avenue verte ouvre déjà aux nouveaux touristes à vélo l'accès aux falaises de craie de la Côte d'Albâtre. Elle continue sa route de l'autre côté du Channel. Depuis les jeux Olympiques de 2012, la vélo-route London-Paris relie l’Île-de-France au réseau cyclable de l'East Sussex et du grand Londres !

Une Avenue verte vers l’Angleterre, entre Forges-les-Eaux et Dieppe

Ouverte au début de l'été 2003 sur l'emprise d'une ancienne et large voie ferrée, une authentique Voie verte annonce l’autoroute cyclable qui s'est juré de mettre, pour la prochaine décennie, le Sussex anglais en connexion douce avec l’Île-de-France. Décor, le pays de Bray. Et, plus précisément, la large vallée de la rivière Béthune qui, des abords de Forges-les-Eaux jusqu’à Dieppe, vagabonde au nord-ouest dans un paysage grand angle de champs et de prairies. Voyage panoramique garanti, que l’on parte de la station thermale de Forges-les-Eaux vers la mer, ou, à l'inverse, de Dieppe vers le cœur du pays de Bray. Le cheminement cyclable, qui longe le plus souvent la rivière, fait successivement passer par chacun des bourgs, des villages ou des lieux dits hier desservis par la voie-ferrée. Jusque, et y compris, la ville de Neufchâtel-en-Bray dont la gare, restaurée, s'est muée en une jolie halte touristique cyclo-pédestre...

Une bien tentante destination de week-end à faire à vélo électrique

L'Avenue verte comptabilisant aujourd'hui près d'une cinquantaine de kilomètres en aller simple, soit la distance idéale pour une étape d'une journée en vélo électrique. En attendant le premier tronçon complémentaire d'une poussée vers l'ouest (Dieppe/Fontaine-le-Dun, une trentaine de kilomètres) qui devrait permettre d'atteindre bientôt Fécamp, puis Le Havre. En site propre, également !

À ne manquer sous aucun prétexte : les falaises de craie, entre et Saint-Valery-en-Caux et riveraine de l’Avenue verte, la belle symétrie du château de Mesnières-en-Bray.

Pour votre sécurité, sur l’Avenue verte chaque ancien passage à niveau assure un croisement sécurisé.

À voir sur la voie cyclable

Haltes indispensables à Forges-les-Eaux, bien sûr, pour son parc thermal et son musée des faïences, mais aussi à Beaubec, pour les ruines d'une abbaye du XIIe siècle, et Neufchâtel-en-Bray. Célèbre pour son fromage en forme de cœur, la petite cité l'est aussi, désormais, pour sa gare restaurée, en plan cœur de Ville, justement !

Le château Renaissance de Mesnières, un peu plus loin, est l'une des belles « cartes postales » du parcours. Il n'y aura plus, ensuite, que celui d'Arques-la-Bataille pour lui ravir la vedette… Il témoigne de la victoire d'Henri IV, en 1589, qui donna son nom à la Ville...

À partir de là, et même si l’on ne dispose plus d'un cheminement en site propre sécurisé, on ne pourra manquer de pousser jusqu'à Dieppe. Elle le vaut bien, avec sa Grande Rue, ses églises Saint-Jacques et Saint-Remy, son port et son château perché, d'où la vue porte sur toute la ville, la plage, la mer et les falaises d'alentour.